Savoir d’où vient le vent

Comme d’habitude, c’est lorsque j’ai deux mille articles d’importance à écrire que je m’attèle à des projets annexes sur un coup de tête. Aujourd’hui, je donne ainsi la parole au fameux Chris Hansen au lieu de finir l’article sur Norsaga que j’avais annoncé à la fin de Shipwreck Arcana. Erf.

Chris, en sus d’être le grand  héraut du PNP, s’avère le seul à s’être fendu de quelques mots au sujet d’un jeu qui m’intéresse depuis longtemps, Djinn’s Game, dont j’ai vaguement parlé il y a peu, attisant ce faisant à nouveau un désir que j’avais totalement oublié. Quelques précisions préalables: les fichiers du jeu sont disponibles sur PNParcade ou sur Boardgamegeek mais c’est à priori uniquement sur ce second site que vous obtiendrez les règles en VF.


Résumé du jeu

Djinn’s Game est un jeu à 3 joueurs. Chaque participant incarne un génie tentant de contrôler le vent dans l’espoir d’aspirer des pièces tombant du ciel jusqu’à sa réserve personnelle. Les pièces tombent sur une piste spéciale placée entre les trois génies et feront des allers et retours jusqu’à ce qu’un génie se les approprie. Les génies disposent de pouvoirs identiques pour contrôler le vent ce qui peut les avantager autant que les desservir. Des tornades peuvent se lever durant la partie et déplacer encore plus intensément les pièces. Le jeu se termine une fois que la réserve de pièce est épuisée.

Gameplay

On installe le jeu en triangle, un génie à chaque coin et une piste entre chaque génie. Il existe trois type de pièces: une pièce commune qui vaut 1 point de victoire, une pièce rare valant 3 points de victoire, une pièce étrangère dont la valeur est variable (en fonction d’une carte piochée au hasard). Le jeu débute avec une pièce commune au milieu de chaque piste de jeu.

The coins and foreign coin cardsDjinn’s game: les pièces.

Chaque génie est représenté par un cadran percé de deux petites fenêtres. Les joueurs peuvent choisir la puissance qu’ils veulent exercer sur le vent en tournant le cadran de façon à ce que différents nombres et symboles apparaissent aux fenêtres. À chaque tour, vous manipulerez votre cadran en secret puis révélerez votre choix en même temps que vos adversaires. Les fenêtres sont alignées faces aux pistes. Vous comparez votre valeur à celle de votre adversaire à l’autre bout de la piste et déplacez la pièce qui trône entre vous d’une valeur correspondant à la différence entre les deux résultats.  Si vous avez joué un trois et votre adversaire un un, la pièce se déplacera de deux cases vers vous.

The dials can be assembled using brass fasteners to rotate the topUn cadran de Génie

Les génies ont aussi quelques pouvoirs spéciaux. Un joueur peut choisir de jouer un quatre, mais sélectionner ce chiffre dans une fenêtre signifie que la seconde subira un coup de vent qui fera souffler la pièce disposée sur cette piste d’un espace supplémentaire en direction de l’adversaire. Un joueur peut également utiliser le symbole de la lune qui lui transférera le quatre de son adversaire tout en laissant cet autre joueur avec un zéro à la place. Attention cependant, la lune compte pour un zéro face à tous les autres nombres.

Si toutes les pièces sont soufflées dans la même direction, un tourbillon se déclenchera et ajoutera une case au mouvement de chaque pièce lors du tour suivant. Cet effet durera jusqu’à ce que les pièces ne se déplacent plus dans la même direction. Chaque fois qu’une pièce sort de sa piste et tombe sur un génie, le joueur la réclame et en tire une nouvelle au hasard qu’il place au centre de la piste. Si la pièce réclamée est étrangère, le joueur reçoit également une carte qui révèle la valeur de la pièce. Lorsqu’il n’y a pas assez de pièces pour remplir les pistes, le jeu est terminé et les joueurs marquent leurs points.

The game set up and ready to playLe jeu mis en place, la partie peut commencer ! 

Qualité des composants

Il s’agit d’un jeu en print and play, donc il est évident que la qualité des composants varie en fonction de l’effort que vous mettez dans leur élaboration. Cependant, les éléments du jeu sont tout de même parfaitement conçus et resteront très jouables même si vous optez pour une construction rapide et crado. Toutes les illustrations et tous les éléments sont de grande qualité. Les règles sont très claires et expliquent fort bien le jeu. Je n’ai pas eu de questions après l’avoir lu.

The complete gameTous les composants du jeu

Nick Hayes est un artiste et un designer du tonnerre. L’allure du jeu est donc fantastique. Les pièces ont un aspect ancien et le design des génies est créatif et fun. Les pistes marquent clairement les espaces où les pièces doivent aller et il y a de grandes différences entre les pièces. Vous ne les confondrez donc jamais. J’alloue une très bonne note aux composants du jeu.

Thème

Comme pour certains des autres jeux de Nick, le thème de Djinn’s game est un peu ridicule. Pourquoi exactement des pièces tombent-elles du ciel ? Et pourquoi des génies qui contrôlent la météo se soucient-ils de ces pièces ? Qui sait ? Mais cela n’a pas vraiment d’importance. Le jeu est accessible aux enfants dès l’âge de six ans, donc le thème et les illustrations leur plairont probablement même sans faire beaucoup de sens.

Les mécaniques du jeu fonctionne bien en tandem avec son thème. Lorsque les génies soufflent sur les pièces, ils peuvent provoquer par inadvertance des tourbillons qui déplacent encore celles-ci. Si les génies soufflent un vent très fort dans leur propre direction, leur second vent éloignera obligatoirement leur pièce. Les pouvoirs sur le cadran ont un sens dans le monde que le jeu a créé.

Informations sur le Print and Play

Combien de temps faut-il pour fabriquer le jeu ? À quel point est-ce difficile ? De quels composants allez-vous avoir besoin ?

Djinn’s Game n’est pas composé d’un grand nombre d’éléments, mais sa construction est quand même un peu compliquée. Les pièces et les cartes sont à double face. Il y a une grande marge de manœuvre au verso au cas où les choses ne seraient pas parfaitement alignées, ce qui est bien. Le haut et le bas des cadrans doivent être fixés avec une attache parisienne pour leur permettre de tourner. (Ndlr: petite astuce sur ce sujet) De plus, vous devez découper deux petites fenêtres en haut de chaque cadran.

Vous aurez besoin de quelques outils pour construire Djinn’s game. Une règle et un scalpel vous aideront à découper les pistes et les cartes. Pour les pièces de monnaie, le pion tourbillon et le cadran des génies, vous aurez probablement besoin d’un compas de découpe ou au moins d’une paire de ciseaux et d’une main sûre. Comme tout est à double face, vous aurez besoin d’un peu de colle en spray pour fixer l’avant et l’arrière des pions. J’ai aussi monté mes composants sur du carton fin pour leur donner un peu plus de poids.

Quelle quantité d’encre est nécessaire ?

Tous les éléments du jeu sont en couleur, mais le fichier ne fait que quelques pages. Il n’existe pas de version économique de Djinn’s game, mais les besoins en encre ne sont pas si importants. Les composants pourraient probablement être imprimés en noir et blanc si nécessaire car les pièces et les génies sont tous dotés d’illustrations variées pour bien les différencier.

Commentaire final et note

Il s’agit d’un jeu simple qui peut être appris et joué en quelques minutes. Il y a des éléments de bluff dans le jeu et des occasions de prendre des risques qui peuvent rapporter gros ou se retourner contre vous. Chaque fois que vous jouez un quatre, vous risquez aussi de voir votre adversaire jouer une lune, repoussant la pièce de monnaie loin de vous. Les règles du jeu sont suffisamment simples pour que les enfants puissent les comprendre, ce qui en fait un jeu efficace pour bambins. Le jeu peut également être sorti lorsque trois joueurs font une pause entre d’autres jeux plus importants.

Le plus grand inconvénient de ce jeu est l’exigence stricte de trois joueurs. Il est impossible d’y jouer avec plus ou moins de personnes. Cela m’a probablement empêché de le proposer aussi souvent que j’aurais aimé. Je ne perçois cependant pas comment éviter ce problème et il est vrai que le jeu fonctionne très bien à trois.

Showing off her winnings!Le jeu parfait pour jouer avec un joueur en herbe !

Si vous recherchez un jeu rapide à trois joueurs qui se joue bien avec les enfants mais qui est aussi amusant pour les joueurs expérimentés, Djinn’s game est un excellent choix.


Merci à Chris Hansen pour son article originel, pour tout son travail fondateur et nécessaire dans le monde du Print and play  et pour son autorisation de traduction.
Photo de présentation de Jake Staines, auteur du cultissime Maquis.

PS: le jeu est assez cartoon mais n’a pas débuté ainsi. Son auteur, Nick Hayes, a mis 4 ans à finaliser ses illustrations. L’intention d’origine ? Des génies d’heroic-fantasy réalistes à la prestance bien différente. Djinn’s game est finalement sorti en 2014 dans la version présentée ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s