Root

 Ils sont très beaux, ils sont terriblement tentants mais ils peuvent s’avérer aussi assez redondant avec ce dont je dispose déjà ou requièrent une dose d’encre un peu angoissante et il y a peu de chance que leur force d’attraction, bien que pernicieusement continuelle, les amène jusqu’à mon imprimante avant fort longtemps. Ce sont probablement…

la saga Aether captains

Il y a maintenant quelques années, le domaine du print’n’play était encore un large territoire vastement inexploré. Pas encore de hashtags instagram, de groupes facebook très vivants, pas encore de communication directe d’éditeurs sur le sujet et peu de projets kickstarter avec option pnp gratuite. Boardgamegeek était déjà the place to be mais en dehors,…

Roadkill rivals

 Ils sont très beaux, ils sont terriblement tentants mais ils peuvent s’avérer aussi assez redondant avec ce dont je dispose déjà ou requièrent une dose d’encre un peu angoissante et il y a peu de chance que leur force d’attraction, bien que pernicieusement continuelle, les amène jusqu’à mon imprimante avant fort longtemps. Ce sont probablement…

La sainte trilogie des Ours

Entre deux montages fastidieux de 512 pions custom double face, entre deux parties de 512h de diplomatie et de twillight imperium, on se ferait bien une petite pose rigolote ou délirante, impliquant un flagrant manque de limites, pas mal de rire, peu de préparation et des possibilités infinies.  Vous pensez que je vous décris un…

[your name here] and the argonauts

Une fois n’est pas coutume, je vous remets aujourd’hui entre les mains d’un camarade, le comboteur fou, qui vous dira tout le bien qu’il pense de [your name here] and the argonauts, un petit jeu de deckbuilding pré-legacy qui m’a toujours fait de l’œil mais n’a jamais pour autant gagné les honneurs d’atteindre ma pile…

No table ? top !

Existe-t-il des jeux à imprimer qui n’ont besoin d’aucun support pour être sortis ? Certains se font discrets, d’autres sont denses et ramassés, certains tiennent sur un plateau repas, d’autres sur un accoudoir, certains ne nécessitent qu’extrêmement peu de cartes mais peut-on en trouver qui n’ont besoin d’aucun support de pose ? Enquête ! Nous…

Outlaw

Outlaw est un jeu de 2014 de Phil Horswell destiné à deux ou trois joueurs. Vous y jouez un chasseur de prime sur les traces d’une grosse poignée de criminels du grand ouest sauvage. Pour jouer à Outlaw, il vous faut imprimer une simple feuille A4 comprenant règles et plateau, récupérer quatre D6 quelconques et…

Vast: the crystal caverns

Vast: the crystal caverns est un simili-dungeon crawler extraordinairement asymétrique de 2 à 5 joueurs porté sur kickstarter en 2015. Le développement du jeu s’étant déroulé sur plusieurs années, vous le connaissiez peut-etre sous le nom de trove. 26 pages de cartes (13 recto / 13 verso inévitables), 5 plateaux de joueurs, 18 pages de…

Karmaka

Une fois dépassées les sempiternelles listes boardgamegeek, Karmaka est le premier jeu en print and play à apparaitre sur Google, souvent talonné par agent decker. Lancé sur Kickstarter début 2016, karmaka se joue de deux à quatre joueurs en l’espace d’une petite heure. A l’aide de cartes aux valeurs et aux effets variés, les joueurs…

secret hitler

Comme jouer un dinosaure ou un dragon, incarner Hitler promet un sacré changement de perspective. Ajoutés à cela la gêne historique et le mauvais esprit moqueur souvent affiliés à la période, vous voila devant un jeu qui semble en avoir dans le pantalon. Secret Hitler n’est pourtant pas un jeu fondamentalement dénonciateur, moqueur, cynique ou…

Pointy hats / Guo nian

Ils sont bien beaux, semblent convenablement peaufinés mais un détail ressort régulièrement. Un petit détail qui peut s’avérer très récriminant. Ils sont trop aléatoires ou bien donnent l’impression de l’être. Il ne faudrait toutefois pas que cela constitue une raison pour taire leur existence. Les amateurs de chaos trouvent leur plaisir dans la déconstruction, les…

tong

Tong est un micro casse-tête solo ou pour deux joueurs créé en 2015 par l’inénarrable Bruno Cathala. Le jeu a une histoire particulière puisqu’il résulte d’une semi bravade qui lui donne une saveur toute particulière. En effet, lors d’un sondage sur Trictrac donnant presque son Five Tribes gagnant, Bruno Cathala s’efforça d’acheter dans une ambiance…