Ironsworn

Je n’ai pas vraiment de justification plateauiste tarabiscotée me permettant de le faire mais ça ne m’empêchera pas de me fendre sans tarder d’un petit texte louant les mérites d’Ironsworn. Il y a beaucoup de choses à dire au sujet de ce jeu de rôle à la fois solitaire, coopératif, avec ou sans meneur. Des…

Descended from the queen

Si les jeux d’apéro sociaux reposant sur les mots et les intrepretations, comme, disons, Omniana, Dixit ou Codename, sont admis dans la grande famille générique des jeux de société, tendance jeux d’apéro, pourquoi ne pourrait-on pas y inclure une lignée ludique qui en reprend les caractéristiques principales tout en en transcendant les implications ? Au…

Non merci !

Bien que ça soit à priori la meilleure manière de ne pas créer de confusion sur le sujet d’un texte, choisir de ne mettre en exergue que le nom du jeu en titre d’article mène de temps en temps à d’étranges situations comme celle ci. Aujourd’hui, nous allons parler de No thanks ! un jeu…

Norsaga

Norsaga est un jeu du tout petit éditeur Meromorph publié en 2015 grâce à un financement participatif réussi.  Imaginé par Matthiew et Kevin Bishop, les fondateurs de la structure éditoriale et les auteurs de l’efficace Shipwreck Arcana, il est aussi leur tout premier jeu et ça va malheureusement vite se ressentir.   Les règles en français…

Savoir d’où vient le vent

Comme d’habitude, c’est lorsque j’ai deux mille articles d’importance à écrire que je m’attèle à des projets annexes sur un coup de tête. Aujourd’hui, je donne ainsi la parole au fameux Chris Hansen au lieu de finir l’article sur Norsaga que j’avais annoncé à la fin de Shipwreck Arcana. Erf. Chris, en sus d’être le…

i hate zombies

I hate zombies est un pur party game qui n’a rien a voir avec l’application téléphonique du même nom. Disponible depuis 2015 grâce à son kickstarter, le jeu se targue d’être le micro game #1 de boardgamegeek. Effectivement, on remarquera sa nomination aux golden geek awards de 2015 aux cotés de jeux ayant créé des…

Root

 Ils sont très beaux, ils sont terriblement tentants mais ils peuvent s’avérer aussi assez redondant avec ce dont je dispose déjà ou requièrent une dose d’encre un peu angoissante et il y a peu de chance que leur force d’attraction, bien que pernicieusement continuelle, les amène jusqu’à mon imprimante avant fort longtemps. Ce sont probablement…

A4 quest

Le dice placement de Deep space d6 vous parait encore un poil trop creux ? Star trek the dice game représente trop de travail ? Vous hésitez devant le nombre d’icônes d’ancien artefact ? Welcome to dinoworld est un roll&write ? Weilong et Kaijudice vous semblent trop aléatoires ? Et si on partait… en quête…

La sainte trilogie des Ours

Entre deux montages fastidieux de 512 pions custom double face, entre deux parties de 512h de diplomatie et de twillight imperium, on se ferait bien une petite pose rigolote ou délirante, impliquant un flagrant manque de limites, pas mal de rire, peu de préparation et des possibilités infinies.  Vous pensez que je vous décris un…

Baston d’nains

S’échapper des faubourgs demande une certaine forme d’implication, de préparation et de courage. Et si je vous disais (bis) qu’il existe des jeux de rôle délirants, infiniment drôles, sans aucune préparation préalable, qui miment efficacement les principes de certains jeux de société, ne nécessitent quasiment pas de matériel et se jouent en un rien de…

S’échapper des faubourgs

Et si on tentait un jeu de rôle ? Cette sphère ludique particulière est originellement issue du jeu de figurine, donc par extension du jeu de société qui nous regroupe tous ici. En effet, donjons et dragons, l’honorable ancêtre, est dérivé des même wargames qui ont aussi donné naissance à Warhammer, notamment. A l’origine, de…

Terrible monster

Love letter et Complot (coup, en anglais) sont des jeux qui ont fait cas d’école. Très peu de matériel, des cartes aux effets marqués et interconnectés, des parties rapides, du bluff à tout va et des éliminations qui ne se font pas attendre. D’autres jeux ont bien tenté d’émuler cette formule du duel minimaliste mais…